Notre deuxième semaine au Chili.

2eme semaine12

2eme semaine10

Fin de la Carretera Austral1

   Nous avons continué à avancer plein sud sur la route Australe. On a eu du beau temps et ça fait toute la différence. Les paysages que l’on a traversés étaient magnifiques. Le soleil y fait beaucoup ! Les paysages sont très variés sur la 7. Pour le dernier post nous étions à COYHAIQUE, une grande ville isolée nichée au cœur de pics rocheux et de montagnes. Nous l'avons quittées sous un petit crachin mais très vite la pluie a laissé place au soleil (juste quelques gouttes sur la semaine).

  Mais on se dit qu’on a eu de la chance car il pleut souvent dans ces contrées. Il suffit de voir les magnifiques paysages verts que l’on traverse, la grande présence de torrents, de lacs, de chutes d’eaux, de glaciers suspendus, de forêts luxuriantes, de rhubarbes géantes au bord de la route, … Nous sommes passés par PUERTO RIO TRANQUILO, une bourgade installée le long du deuxième plus grand lac d’Amérique du Sud, le Lago General Carrera, son eau est turquoise. Des nuages se déplaçaient très vite dans le ciel ce qui offrait de jolies ombres, sur le lac. De très belles couleurs. Ensuite un stop à PUERTO BERTRAND le temps d’une petite marche jusqu’au belvédère pour voir la Confluencia entre le cours du Rio Baker, fleuve le plus puissant du Chili qui se transforme en une cascade bouillonnante avant de se confondre avec le Rio Nef, alimenté par les eaux des glaciers. Et direction COCHRANE, la dernière ville digne de ce nom sur la Route Australe. C’est le dernier endroit pour faire le plein et le ravitaillement avant d’atteindre la fin de la Carretera Austral.

2eme semaine012eme semaine032eme semaine072eme semaine062eme semaine08

2eme semaine112eme semaine132eme semaine142eme semaine152eme semaine162eme semaine242eme semaine262eme semaine282eme semaine292eme semaine332eme semaine342eme semaine352eme semaine382eme semaine402eme semaine422eme semaine442eme semaine452eme semaine462eme semaine482eme semaine502eme semaine51

  Pour rejoindre VILLA O’HIGGINS nous avons dû prendre un ferry de la marine nationale pour passer de PUERTO YUNGAY à RIO BRAVO. Une succession de superbes paysages sur cette dernière portion de piste. La route est bordée de torrents, de lacs, de forêts, de marais, d’arbres recouverts de mousse. J’adore voir les fleurs violettes, roses et jaunes sur les bords de routes. Du coup les trajets sont rallongés par les pauses photos ! Heureusement Damien est patient ! Avec le soleil qui brille ça donne de belles couleurs et je trouve tout beau ! « Arrête-toi là, j'aimerais prendre une photo. » Pas de souci il n’y a personne sur ces routes, on peut s’arrêter comme on veut. Pratique.

2eme semaine692eme semaine74

2eme semaine76

2eme semaine79

2eme semaine672eme semaine682eme semaine82

 

  VILLA O’HIGGINS, 600 habitants, un village mythique où s’achève la route Australe 7, longue de 1240 km. Son accès routier ne date que de 1999. Les conditions météos sont rarement bonnes, il y a beaucoup de vent et il peut faire très froid. Nous avons été chanceux, nous avons eu du soleil et pas trop froid. On a pu faire une belle randonnée avec de beaux points de vue sur les alentours avec des glaciers suspendus et des lacs. Nous avons dormi 2 nuits sur le terrain d’une auberge de jeunesse avec une pièce de vie très agréable, chauffée avec un vieux poêle, sur lequel chauffaient de vieilles bouilloires. On y a passé d’agréables moments bien au chaud à jouer aux cartes, manger, échanger avec d’autres voyageurs, des cyclistes, très conviviale. J’ai aimé le temps passé là-bas, je serais bien restée une nuit de plus. 

2eme semaine552eme semaine572eme semaine612eme semaine622eme semaine632eme semaine642eme semaine652eme semaine812eme semaine832eme semaine84

  Une fois au bout de la 7 il faut remonter. Nous avons repris la même route sur 225 kilomètres, et retraversé avec le bateau à Rio Bravo. Après COCHRANE, nous avons pris une piste à droite qui nous a mené dans le parc de Patagonie. Je vous en parle dans le prochain post. Un magnifique parc qui a été ouvert au public très récemment. Autrefois c’était une estancia (ranch d’élevage). Ce parc abrite une importante faune sauvage, avec notamment des guanacos.