Les GAUCHER à BOMBAY

20 juin 2018

Une page se tourne...

  Après 4 années passées à Bombay nous allons enchaîner vers une autre destination. Pour l'instant nous prenons des vacances en France pour retrouver famille et amis, tout en visitant un peu notre belle France... peut-être que je publierais quelques posts sur nos découvertes en France.

  A bientôt.

Posté par famille gaucher à 14:32 - Commentaires [0] - Permalien [#]


01 mai 2018

Bruny Island au sud-est de la Tasmanie puis retour Hobart 9/9

Bruny island44

  Nous avons connu bien meilleur temps, le soleil se fait désirer et c’est sous les nuages que nous embarquons de Kettering à bord du ferry pour voitures et passagers qui dessert régulièrement l’île de Bruny.

  Cette île est en fait constituée de deux îles, celle du nord et celle du sud, reliées par l’isthme sablonneux étroit de St Aignant que l’on appelle “The Neck”. Des moutons sont éparpillés dans la campagne de North Bruny, tandis que South Bruny est plus montagneuse, avec des falaises plongeants sur la mer, des forêts bordées de fougères et des landes côtières.

carte bruny

  L’île possède de beaux paysages. Le chemin côtier menant jusqu’à Penguin Island et qui grimpe au Fluted Cape offre un beau panorama. Sous un ciel menaçant, nous avons marché le long de la belle plage blanche et sauvage de Cloudy Bay, comme le personnage du roman de Karen Viggers. Et bien sûr je ne pouvais pas, ne pas me rendre au sud de l’île voir le fameux phare dont parle le roman. Il n’est plus aussi isolé que ça l’était il y a 100 ans puisqu’on a pu y accéder par une route(de terre). Mais du haut des falaises, au pied du phare blanc, face à la mer immense, dans le vent qui soufflait et les nuages menaçants au dessus de nos têtes, nous pouvions s’imaginer combien la vie dans les phares devait être difficile autrefois dans cette contrée.

Bruny island11Bruny island12Bruny island10Bruny island04Bruny island02Bruny island03Bruny island05

Bruny island06Bruny island07Bruny island01Bruny island37Bruny island36

  Lors d’une magnifique excursion en mer, sur bateau rapide, au départ d’Adventure Bay, nous avons pu admirer les falaises du South Bruny National Park, croiser des dauphins, des albatros et beaucoup de phoques qui prenaient le soleil. Il y régnait une forte odeur de poisson. La balade était chouette ! La mer était presque calme, le ciel bleu. Nous avons tout de même pris des gélules aux herbes magiques pour éviter le mal de mer, car tout le monde n’a pas le pied marin chez nous…

Bruny island20Bruny island18Bruny island29Bruny island32Bruny island19Bruny island23Bruny island31Bruny island28Bruny island27Bruny island26Bruny island25Bruny island34Bruny island33Bruny island21Bruny island35Bruny island15Bruny island14

  Le site de camping pittoresque où nous avions installé le camping-car était au sud de l’isthme. Nous pouvions nous rendre à pied par la plage au Neck, c’était une belle marche après notre journée d’exploration. En grimpant au point de vue du Neck la vue panoramique sur la cote est magnifique. On voit même les contours du Mt Wellington.Bruny island43Bruny island42Bruny island40Bruny island38Bruny island39Bruny island41

  Il nous faut quitter la paisible île de Bruny, pour rendre le camping-car à Hobart et s’installer dans un petit hôtel du centre-ville pour 2 nuits avant le décollage à l’aube pour le retour sur Bombay. La dernière journée nous la passerons pour commencer au surprenant mais chouette musée MONA où nous nous sommes rendus en bateau. Puis en terrasse à Salamanca Market pour le lunch de 15h devant un dernier fish&chips bien frais, dans un parc pour se détendre et sur le port pour savourer une bonne glace en contemplant les beaux voiliers qui ont participé à la célèbre course Sydney-Hobart. Hobart est une ville très agréable.

Hobart7Hobart5Hobart2Hobart3Hobart1Hobart4

 

  Voilà j’en ai finis sur le récit de notre séjour en Tasmanie. J’espère vous avoir convaincu que c’est un territoire magnifique qui mérite vraiment d’être connu et visité. Si j’ai mis tant de temps avant de rédiger tous les messages de ce magnifique voyage c’est que le retour à la réalité, notre vie à Bombay était à l’opposé de ce que l’on a vécu durant 3 semaines, et c’était dur, je me demandais vraiment ce que je faisais en Inde. Difficile de se mettre à trier les photos après un tel voyage. Et quand j’entends le morceau de musique ‘Faded’ d’Alan Walker que les enfants écoutent souvent, je me revois dans le camping-car sur les routes de Tasmanie.

Posté par famille gaucher à 17:32 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

26 avril 2018

La mémoire des embruns de Karen Viggers 8/9

  Au début de l’été 2017, j’ai lu La mémoire des embruns, un roman de l’australienne Karen Viggers. J’ai vraiment aimé ce livre qui m’a transporté géographiquement en Tasmanie sur l’île de Bruny et en Antarctique. Nous avions déjà le projet de partir 3 semaines en Australie en décembre – janvier. J’avais juste émis l’idée de la Tasmanie après avoir trainée sur des blogs et sites de personnes ayant découvert cette partie d’Australie. Mais une fois que j’ai lu ce livre, c’était évident : “ça sera la Tasmanie avec quelques jours sur l’île de Bruny !”

  L’île de Bruny est une petite île au sud de la Tasmanie. L’endroit est sauvage, exposé aux vents violents et à la mer déchaînée. Elle est peuplée de manchots Adélie, de grands albatros et d’aigles de Tasmanie… Entre Antarctique et Tasmanie, Karen Viggers partage sa passion pour ces deux continents. Elle donne ici une place essentielle à la nature, l’île mais aussi les descriptions de l’Antarctique, le royaume du froid sont superbes. La narration alterne le point de vue de Mary qui arrive au terme de sa vie, elle est malade et souhaite la finir sur l’île; de Tom, le cadet, qui comprend le désir de sa maman; et de Léon, le garde-forestier de l’île qui a pour mission de passer voir Mary chaque jour; dont on découvre et comprend les blessures.

  On parle d’amour, de souvenirs, des relations maternelles, de la solitude, de l’isolement, de la vieillesse, du choix de sa fin de vie. L’auteure explore la nature humaine et les sentiments. Ses personnages avec leurs failles sont extrêmement bien construits.

  Tout un questionnement servi par une écriture fluide, agréable qui transporte et qui nous envoûte par les paysages juste sublimes. On y est, on imagine. C’est une belle invitation au voyage. Très beau livre !

 

Extraits :

“Elles sortirent de Hobart par la route du sud dans la lumière ouatée du matin. Le mont Wellington dressait son ombre violette au sommet frangé de chenilles de brume. Avec les nuages bas qui collaient au paysage, la journée semblait déjà bien entamée.” p24

“A Kettering, elles attendirent dans la file derrière des voitures et une bétaillère vide. Jacinta s’engouffra dans le terminal du ferry et Mary, assise dans l’habitacle du 4 x 4, regardait les vagues se rider sous les rafales de vent. Le ciel s’était un peu éclairci mais reflétait toujours le gris plombé  de la mer. De l’autre côté du canal d’Entrecasteaux, se profilait les collines de North Bruny.” p27

 

  Nous sommes le 2 janvier 2018 nous quittons Hobart et le Mont Wellington. Nous passerons 3 jours sur l’île du vent, celle où Mary fut heureuse avec son mari Jack, le gardien de phare. Nous sommes dans la file des véhicules longs à attendre de monter dans le ferry qui effectue des traversées plusieurs fois par jour entre Kettering et l’île de Bruny.

  Prochaine étape Bruny Island.

Posté par famille gaucher à 20:59 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

25 avril 2018

Hobart vue du Mont Wellington 7/9

  A Hobart, plus grande ville et capitale de l’état de Tasmanie, il y a un point de vue que nous ne voulions pas manquer : celui au sommet du Mt Wellington.

Mt Wellington02

  Ce mont, d’une altitude de 1271m, très proche de la mer, offre un point de vue incroyable sur toute la baie d’Hobart, mais également sur tout le sud de la Tasmanie. En ce 1er janvier 2018 le temps fut assez clair pour voir l’île de Bruny (prochaine étape) et même la péninsule de Port Arthur (Tasman Peninsula).

  Cependant une vue aussi imprenable, ça se mérite ! Nous avons débuté notre ascension au parking The Springs à 680m d’altitude et nous avons emprunté le Pinnacle Track suivi du Zig-Zag Track.

Mt Wellington01

  Le temps n’est pas exceptionnel et nous essuyons quelques averses mais cela ne gâche en rien notre motivation. Le chemin commence en sous bois. Nous sommes sur le versant à l’abri du vent, la montée n’est pas difficile, ça monte doucement. Dans la dernière demi-heure le sentier fait des lacets, nous surplombons la vallée et finissons sur le plateau très exposé au vent.

  Au sommet du Mont Wellington un vent à décorner les bœufs et un froid de canard nous accueillent ! Tenez-vous bien, 11°C ! Nous sommes en plein été ! Plus bas, à Hobart il fait 23°C. Des plates-formes nous avons une superbe vue sur la baie d’Hobart ! Au belvédère on peut se mettre à l’abri ce qui permet de pique-niquer au chaud et d’apprécier la vue panoramique.

Mt Wellington05Mt Wellington07Mt Wellington10Mt Wellington06Mt Wellington04Mt Wellington19Mt Wellington13Mt Wellington17Mt Wellington14Mt Wellington21

  La descente s'est faite sous le soleil, à l’abri du vent. On a presque eu trop chaud !

Mt Wellington08Mt Wellington09

 

HobartLes tasmaniens aiment dire que le mont Wellington veille sur la ville.

En premier plan Victoria Harbour, et en arrière plan le mont de 1271m d’altitude.

(photo aérienne récupérée sur le site d’une agence de voyage)

Il faut environ 30 minutes en voiture pour rallier le sommet du Mt Wellington depuis le centre d’Hobart.

 

Dans le prochain message je vous dirai tout sur le choix de la prochaine étape...

Posté par famille gaucher à 17:31 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

23 avril 2018

Sur notre route, Strahan et Mt Field NP 6/9

lac Pedder2

  Après Cradle Mountain NP, nous nous sommes arrêtés à Strahan puis au Mount Field national park avant de retrouver la cote est.

map mt field

  Strahan (290km au nord-ouest d’Hobart) est un port naturel. Il est protégé des assauts de l’océan indien par les “Hells Gates” (les portes de l’enfer). Nous nous sommes installés en terrasse pour manger un excellent fish & chips. Ensuite nous avons rejoint Ocean Beach pour une balade digestive et pour faire du cerf volant. Ca décoiffait ! C’est une grande plage de sable qui fait face aux quarantièmes rugissants et les vagues peuvent passer de 1m à des rouleaux de 3m sans prévenir. A 10 km au large, la bouée de mesure de la houle du cap Sorell donne des hauteurs moyennes de vagues de 4 à 10m, avec des records autour de 20m.

Strahan2Strahan1Strahan3

  Prochaine étape le parc national St Clair. Nous passons la nuit à proximité du parc pour, dès le petit matin, partir sur les sentiers mais… la pluie est tombée toute la nuit et à notre réveil il y avait de la brume. Je n’étais vraiment pas motivée pour marcher sous le crachin. Nous n’aurons vu que les berges du lac. Tant pis, c’est comme ça ! Nous reprenons la route dans l’espoir que le Mt Field National Park sera sous le soleil !

  Au bas du Mt Field NP, un joli sentier aménagé serpente au milieu des fougères arborescentes géantes en longeant un ruisseau. Nous aurons la chance de voir un ornithorynque porter par le courant. C’est une forêt vierge dense et humide. Nous n’aurons pas bien chaud pour notre balade. Le sentier nous conduit à des cascades et une forêt d’eucalyptus géants (swamp gum tree). Le plus grand mesure quand même 79 mètres de haut.

Mt Field NP1Mt Field NP4Mt Field NP2Mt Field NP3Mt Field NP5Mt Field NP6

un jeune walibi

  Le lendemain nous sommes partis pour le lac Pedder, le plus grand lac artificiel d’Australie. Les conditions météorologiques sont mauvaises, des rafales de vent sont annoncées ainsi que des épisodes pluvieux. Dommage ! Nous resterons prudents et n’entamerons pas la randonnée qui nous aurait menée au Mt Elisa. Nous nous sommes contentés d’admirer le lac de plusieurs points de vue et les collines alentours. Sous le soleil ça doit être magnifique.

lac Pedder4lac Pedder3

  Le soir même nous nous étions rapprochés d’Hobart pour passer la nuit. Le lendemain nous souhaitions grimper au sommet du Mt Wellington, la vue y est grandiose, lit-on.

Posté par famille gaucher à 17:07 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,


17 avril 2018

Cradle Mountain : le paradis des randonneurs en Tasmanie 5/9

Cradle mountain17

  21% de la Tasmanie est occupée par des parcs nationaux. Parmi eux, deux sont incontournables : le Freycinet National Park avec Wineglass Bay (c’est ici) et Cradle Mountain – Lake St Clair National Park qui a été classé au patrimoine mondial de l’Unesco. Il est situé à l’ouest de la Tasmanie. Nous avons passé deux belles journées dans le parc.

  Le premier matin, alors que le ciel est bien gris, nous nous préparons pour une randonnée dans le parc. Nous passons à l’office du tourisme pour prendre quelques infos météorologiques et la carte des sentiers balisés. Malheureusement, de la pluie est annoncée pour 13h, ce qui laisse juste le temps de faire une randonnée 'facile', la boucle autour du lac Dove (2h). Par la suite, le temps s'étant amélioré, on tente de partir plus loin en empruntant le sentier qui longe le lac Lila. Et on a eu raison ! Les nuages se sont dissipés nous laissant apercevoir les sommets. Nous nous sommes installés pour déguster notre repas sur un banc en admirant Wombat Pool. Très reposant ! Le ciel s’est enfin dégagé pour ne laisser qu’un beau ciel bleu. La grimpette continue et on atteint un beau point de vue sur Crater Lake et Dove lake au Marion lookout. On rentrera tranquillement par Ronny’s Creek. Une balade non prévue mais forte agréable ! Une belle mise en jambe !

Cradle mountain01Cradle mountain02Cradle mountain03Cradle mountain04Cradle mountain05Cradle mountain06Cradle mountain07Cradle mountain08Cradle mountain09Cradle mountain10

Le point de vue sur le lac Dove et le Cradle Mountain du Marion lookout.

Cradle mountain12Cradle mountain13Cradle mountain14Cradle mountain15Cradle mountain16Cradle mountain18

  Des rives du Dove Lake, au coeur du parc, une petite cabane en bois. Autour, les collines. En arrière plan, les pics acérés du mont Cradle, rocailleux, tranchants.

 

  “Pour les plus courageux, consacrez 6 à 8h pour l’ascension du sommet de Cradle Mountain à 1545m d’altitude, la vue est superbe !”

  Voilà ce que l’on peut lire dans les guides. Ca me donnait vraiment envie, je savais que ça allait être physique, mais je voulais vraiment qu’on le fasse tous les quatre. 

Cradle mountain38 

  Le lendemain nous étions prêts à relever ce défi. Froid et venteux pour commencer; sous le soleil et sans un brin de vent pour finir. De parfaites conditions pour notre ascension. Chloé n’aura pas été jusqu’en haut, elle ne se sentait pas bien, elle sera restée avec Damien au pied de la montagne pendant que Quentin et moi avons franchi les derniers 100 mètres pour atteindre le sommet. L’ascension fut périlleuse, c’était difficile et très stressant, j’avais peur de la chute, il fallait s'accrocher, trouver des prises, s'assurer que l'on posait le pied sur une pierre stable. Il ne fallait pas avoir le vertige ! La montée était incroyable et les efforts furent bien récompensés. La vue à 360° au sommet était juste incroyable ! C’était beau ! Je suis ravie de l’avoir fait avec mon garçon, il a été grand, il m’a surprise, il a été très prudent et a pris soin de moi (je suis tombée et on a eu très peur, ce n’était pas le moment de se casser quelque chose). Je remercie Damien de m’avoir laisser monter, c'était lui ou moi, quelqu’un devait rester avec la cocotte. Elle n’aurait jamais pu monter dans son état. Une fois qu'on s’est retrouvé nous sommes repartis sur un joli sentier qui passait sous la montagne pour plonger raide sur le lac Dove et ainsi finir la boucle.

Cradle mountain19Cradle mountain20Cradle mountain21Cradle mountain22Cradle mountain23Cradle mountain24Cradle mountain25Cradle mountain26Cradle mountain27Cradle mountain28Cradle mountain29Cradle mountain30Cradle mountain31Cradle mountain32Cradle mountain33Cradle mountain35Cradle mountain36Cradle mountain37Cradle mountain40Cradle mountain41Cradle mountain42Cradle mountain43Cradle mountain44Cradle mountain45Cradle mountain47Cradle mountain48

  Au final le temps a été parfait; ensoleillé et chaud, presque rare dans l’ouest tasmanien; parait-il.

  Nous avons quitté le Cradle Mountain National Park bien fatigués mais heureux, on a adoré !

Posté par famille gaucher à 18:21 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

13 avril 2018

Bay of Fires - Tasmanie 4/9

Bay of Fires02

  Bay of Fires est l’un des attraits touristiques les plus connus de Tasmanie et avec raison. Les plages sont juste magnifiques ! Nous avons été surpris de trouver un tel décor en Tasmanie. Sous le soleil Bay of Fires est vraiment un endroit particulier, son sable est blanc et fin, l’eau est turquoise, le ciel est bleu et les roches grises sont tâchetées d'orange (du lichen). Un contraste saisissant ! Bref un petit paradis ! D'autant qu'on y est bien tranquille, peu de touristes venant jusqu'ici. C’est un superbe endroit où nous avons eu la chance d’être pour Noël. Presque les pieds dans le sable au Cosy Corner North campground. Un espace aménagé pour les campeurs dans le respect de la nature… c’est gratuit, et on en trouve un peu partout sur l’île. Comme le Friendly Beaches campground où nous étions précédemment. Les parcs nationaux ont aussi des ‘camp’, c’est simple, dans la nature, au départ de randonnées et il y a des barbecues électriques, top ! Les prix sont plus que raisonnables.

  Bay of Fires j’ai adoré, tout est beau et paisible !!

Bay of Fires06Bay of Fires08Bay of Fires10Bay of Fires29Bay of Fires11Bay of Fires14Bay of Fires15Bay of Fires16Bay of Fires17Bay of Fires18Bay of Fires21Bay of Fires24Bay of Fires25Bay of Fires26Bay of Fires30Bay of Fires31Bay of Fires32Bay of Fires33Bay of Fires35Bay of Fires36Bay of Fires37Bay of Fires39Bay of Fires40Bay of Fires41Bay of Fires43Bay of Fires44Bay of Fires45Bay of Fires46

  Avant de quitter l’océan Pacifique pour les terres nous faisons un petit détour par Binalong Bay qui ne ressemble pas vraiment à un village, plutôt un hameau construit au bord de l’eau. Les rochers ont été remplacés par le sable et le décor est superbe.

Pour info : Des colons, voyant de nombreux feux allumés par des aborigènes le long de ces plages, décidèrent de nommer cette baie “Bay of Fires”.

Posté par famille gaucher à 20:54 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

12 avril 2018

Friendly Beaches - Tasmanie 3/9

Friendly beach11

  Plus au nord toujours dans le parc de Freycinet, nous nous sommes installés pour la nuit au bord de Friendly Beaches. C’est une superbe plage, le sable est blanc et fin. Il est possible d’y marcher pendant des heures tellement elle est longue…

Friendly beach13Friendly beach03Friendly beach04Friendly beach05Friendly beach06Friendly beach07Friendly beach08Friendly beach12Friendly beach14Friendly beach15Friendly beach16Friendly beach17

  Nous avons croisé plusieurs walibis qui restent là, assis à côté de nous, peu peureux, à se demander ce qu’on a à les regarder comme ça et à les prendre en photos ! Dans la soirée on a même surpris des wombats se frayer un chemin dans les buissons.

Friendly beach10Friendly beach01

  Nous continuons notre remontée sur cette cote magnifique pour nous arrêter le temps du midi dans un charmant petit village en bord de mer. C’est donc sur le port de Bicheno que l’on engloutira un ‘fish & chips’ !! Dans cette bourgade il est possible de voir des pingouins à la tombée de la nuit mais ça ne sera pas pour cette fois, la route et des courses nous attendent. Eh oui, en vacances aussi on doit remplir le frigidaire !

Friendly beach18

Friendly beach19Friendly beach20Bon j’avoue que les mains finissent un peu huileuse, mais qu’est-ce que c’est bon ! Et les enfants sont ravis ! Alors, si tout le monde est content !!

 

  La prochaine destination : Bay of Fires. Encore un magnifique endroit que je vais vous faire découvrir dans un prochain message!!

Posté par famille gaucher à 20:55 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

10 mars 2018

Le parc national de Freycinet - Tasmanie 2/9

Freycinet24

  Deuxième étape, le parc national de Freycinet, un incontournable de la Tasmanie. Au nord de Tasman Peninsula. Nous y sommes restés deux jours. C’est une très jolie péninsule de montagnes en granite rose, avec de belles plages de sable blanc et rose. L’eau étant encore fraiche, on préfèra chausser les baskets et partir sur les sentiers balisés.

Freycinet map

Une bonne grimpette récompensée par une vue époustouflante sur la Wineglass bay!

Nous avons gravi le Mont Amos pour sa vue panoramique sur la célèbre baie. Mais ce magnifique point de vue se mérite ! Ca grimpait raide, il a pratiquement fallu escalader tout le long les pierres en granite. Les efforts fournis en valaient vraiment la peine. J’ai fait cette randonnée avec Chloé, puis Damien s’est lancé seul à son tour. Quentin était malade, on s’est relayé à ses côtés. Dommage car il aurait aimé cette ascension, c’est sûr!! Il s’est vite remis et a pu venir se balader avec nous dès la fin de journée à la baie Sleepy et au phare.

Freycinet03Freycinet05Freycinet06Freycinet07Freycinet08

Du sommet du Mont Amos 454m on a une vue panoramique à 360°. C’est magique !

De Wineglass bay (sur la gauche) on peut rejoindre la plage isolée de Hazards beach par l’isthme que nous avons emprunté le lendemain.

Freycinet09Freycinet11Freycinet12Freycinet14Freycinet16Freycinet15Freycinet17Freycinet18Freycinet19Freycinet21Freycinet20Freycinet22Freycinet23Freycinet26Freycinet25

  Pour la prochaine étape, nous n’avons pas eu besoin d’aller bien loin : Friendly beach, une magnifique plage de sable fin juste pour nous... enfin presque; on a croisé un couple de français !! Les photos dans un prochain message.

Posté par famille gaucher à 18:50 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

23 février 2018

La péninsule de Tasmanie - Tasmanie 1/9

  Notre premier arrêt se situe sur la Tasman Peninsula, au sud-est de la Tasmanie. Nous y sommes restés deux jours le temps de belles randos et points de vue en bord de mer.

tasman peninsula

  Notre première nuit en camping-car nous l’avons passé à Fortescue Bay, dans un magnifique cadre au bord de mer. C’était également le départ de notre randonnée du lendemain Cap Hauy. Malheureusement nous aurons fait notre rando dans la brume et un peu de crachin, donc pour ce qui était de la vue… un peu bouchée mais on a pris plaisir à marcher. Il était écrit que les points de vue étaient magnifiques, on veut bien le croire ! Le reste du temps le soleil était bien là. Notre deuxième nuit nous étions au White Sand beach camp, magnifique plage.

  En arrivant au campement la première nuit, une surprise nous attendait. Des walibis dont une mère et son petit dans la poche. Nous sommes restés un bon moment à les observer. C’était mignon, ils n’avaient pas peur de nous. C’est une raison pour laquelle j’aime ce pays, les animaux sauvages. Il ne se passe pas un jour sans que l’on croise un animal (wombat, walibi, echidné, ornithorynque, araignée…, dauphin, albatros, etc), c’est magique.

Tasman peninsula10Tasman peninsula18Tasman peninsula19

Tasman peninsula04Tasman peninsula03

Tasman peninsula05Tasman peninsula07Tasman peninsula09

Tasman peninsula13

Fortescue Bay

Tasman peninsula14Tasman peninsula16Tasman peninsula15Tasman peninsula17Tasman peninsula22Tasman peninsula21Tasman peninsula24Tasman peninsula25Tasman peninsula23Tasman peninsula26Tasman peninsula28

Tasman peninsula29

Tasman peninsula30

White Sand beach

Tasman peninsula31Tasman peninsula33Tasman peninsula34Tasman peninsula35Tasman peninsula37

Tasman peninsula40Tasman peninsula41Tasman peninsula44Tasman peninsula42Tasman peninsula43Tasman peninsula45Tasman peninsula47Tasman peninsula48Tasman peninsula49

Tasman peninsula54Tasman peninsula57Tasman peninsula59Tasman peninsula56Tasman peninsula58

  Dans le prochain message les photos des beaux panoramas que nous a offert le parc national de Freycinet.

Posté par famille gaucher à 19:26 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

22 février 2018

Une île en forme de coeur : la Tasmanie

Capture d’écran 2018-03-21 à 15.00.19

La Tasmanie est une île australienne séparée de la grande terre d’Australie par le détroit de Bass. C’est une terre à part. L’état de Tasmanie comprend l’île de Tasmanie et mille autres petites îles. L’île s’étend sur 364km du nord au sud et 306 km d’ouest en est. Sa superficie est de 68 401 km2 soit 8 fois plus petite que la france.

 

Pourquoi avoir choisi la Tasmanie ?

- Peut-être parce que c’est une destination NATURE qui n’est pas encore submergée par le tourisme et qui convient parfaitement aux passionnés de randonnées et amoureux des grands espaces.

- parce qu’un cinquième de son territoire est inscrit au patrimoine mondial de l’Unesco ! Lacs, forêts, montagnes, cascades, baies superbes… La nature est omniprésente, une sensation d’authenticité plane en Tasmanie. Les montagnes et les forêts constituent l’un des derniers grands espaces vierges du monde.

- Bien que la Tasmanie soit le plus petit état de l’Australie, sa DIVERSITE GEOGRAPHIQUE assure un dépaysement total et tout le monde peut y trouver son bonheur. Les paysages sont très changeants, en peu de distance se succèdent : plages de sable blanc, rose, de galets polis, falaises basaltiques où les vagues des 40° rugissants viennent se briser, roches rouges, eaux turquoises, forêt vierge où poussent des fougères arborescentes, les eucalyptus géants et des arbres millénaires mais aussi des paysages de montagnes parsemés de splendides lacs glaciaires et des sommets en dents de scie.

- parce qu’il est dit qu’on y trouve l’air le plus propre du monde !

 

 

La Tasmanie c’est une terre à découvrir, à explorer et à apprécier.

Tasman peninsula01  Le 16 décembre nous avons décollé de Bombay pour l’Australie. Nous avons passé 3 semaines en Tasmanie et je dois avouer que j’ai tout aimé. C’était magnifique ! Nous avons commencé notre périple à Hobart, au sud ouest de l’île. On a commencé par remonter la cote est. Nous nous déplacions en camping-car.

 

Capture d’écran 2018-03-21 à 15.01.10

Posté par famille gaucher à 15:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

09 novembre 2017

Des plages paradisiaques... on en trouve sur La Pointe d'Esny

  Après la côte Ouest, nous sommes partis pour la côte est, entre Mahébourg et Blue Bay, sur la Pointe d’Esny. Les plages sont belles, la mer est turquoise, c’est paradisiaque, le cadre est idyllique sur cette partie de l’île. Nous étions bien installés, dans le jardin d’une propriété, qui donnait sur la plage, les pieds dans l’eau. Nous avons fait de belles balades sur la plage, et nous avons profité des beaux fonds marins pour faire du snorkeling. Non loin se dressait la montagne du Lion que nous avons escaladé. La vue était superbe de là-haut.

maurice 01maurice 02maurice 03maurice 06maurice 05maurice 07maurice 08maurice 10maurice 11maurice 12maurice 13maurice 14maurice 15maurice 16maurice 17maurice 19maurice 21maurice 22maurice 23maurice 24maurice 26

Posté par famille gaucher à 18:30 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , ,