Le blog des GAUCHER à Rio !

19 mars 2019

Le carnaval en vidéo par Sandrine...

prise de vidéo2

  Comme promis, voici la vidéo que j'ai montée sur la soirée que l'on a passée au Sambodrome. Des photos j'en ai fait pleins, des vidéos avec mon portable quelques unes (mais de mauvaises qualités et pas stables), des vidéos avec mon appareil photo trop peu (dommage car le rendu était bon), des vidéos avec le petit appareil beaucoup (mais au visionnage, je me suis rendu compte que Chloé bougeait au rythme de la musique tout en filmant... Hahaha !). En conclusion un montage difficile à réaliser. Mais j'y tenais, car avec les photos on n'a pas l'ambiance, la musique... ça fait un souvenir de cette belle soirée.

  Pour se mettre dans l'ambiance, les paroles de l'école de Samba de Portela et d'União da Ilha. La samba "o samba" est très entraînante.

Portela

Uniao da Ilha

Carnaval au Sambodrome - Rio 2019

 

  Ci-dessous deux clips d'écoles de samba présentent à la compétition, Portela et Imperatriz.

Clipe Oficial Portela Carnaval 2019

IMPERATRIZ 2019 - Clipe Oficial l LIESA

  Papa, maman, ça doit vous rappeler quelque chose... Nous étions au même endroit, avec les mêmes danseurs et chanteurs de l'école Imperatriz. Moins de caméras pour nous, c'était pour l'enregistrement d'une émission télé. Juste avant nous avions visité le hangar d'une des écoles du Group Special.

  Et pour ceux qui veulent en voir encore plus, comme le meilleur des deux soirées du Group Special. Voici une belle vidéo que l'on trouve sur la toile, 30 minutes. Un régal pour les yeux et pour les oreilles.

Rio Carnival 2019 [HD] - Floats & Dancers | Brazilian Carnival | The Samba Schools Parade

Posté par famille gaucher à 12:58 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,


15 mars 2019

Le Carnaval de RIO : Fabuleux, Incroyable...

Le Carnaval de RIO DE JANEIRO 2019 

carnaval RIO70

  Bien que le carnaval soit célébré dans les villes et villages du Brésil et d'autres pays catholiques, Rio de Janeiro est considérée comme la capitale mondiale du carnaval. Le carnaval de Rio est non seulement le plus grand carnaval du monde, mais aussi un point de référence contre lequel tous les autres sont comparés. Presque tout le monde a entendu parler du carnaval carioca.

  Le carnaval est une grande fête de 4 jours, qui a lieu 40 jours avant Pâques. Il commence officiellement le samedi et se termine le mardi gras avec le début du Carême, le mercredi des Cendres. Après quoi tout le monde est censé s'abstenir de tout plaisir corporel. Le carnaval avec tous ses excès, célébré comme un événement profane, peut être considéré comme un acte d'adieu aux plaisirs de la chair.

  C'est un événement où les gens dansent, chantent, font la fête et s'amusent beaucoup. Il y a beaucoup de fêtes qui se déroulent avant, pendant et après le carnaval, toute la nuit et toute la journée.

carnaval RIO06

  Le Carnaval de Rio a notamment des origines africaines, et cela ressort de façon évidente quand on considère les costumes exotiques faits à partir d'os, de plumes, et de paillettes, et bien sûr, lorsque l'on pense à la samba qui est aujourd'hui la composante principale des festivités du Carnaval. Les esclaves africains amenés par les Portugais développèrent le samba aux rythmes enivrants qui fut adopté par tous les Brésiliens. Beaucoup d'esclaves s'installèrent autour de Rio après l'abolition de l'esclavage, ce qui explique pourquoi Rio est au cœur de la culture du samba aujourd'hui. 

 

Le Sambodrome « Sambódromo da Marquês de Sapucaí » a été construit en 1984 pour créer de la place pour le nombre sans cesse croissant de spectateurs qui venaient admirer les écoles de samba dans leur compétition carnavalesque. Le stade a été rénové pour le Carnaval 2012, il peut contenir 72 000 personnes. Conçu par Oscar Niemeyer, le Sambodrome se compose de sièges sur les deux côtés d'une piste sur laquelle les écoles de samba ont 80 minutes pour mettre en place un grand spectacle complet avec des chars allégoriques et des costumes élaborés qui sont accompagnés des meilleurs musiciens et danseurs de samba. Ces défilés ont lieu de nuit, de 21 heures à 5 heures du matin. Cependant, du fait du retard qui s'accumule d'école en école, la dernière école défile généralement dans le jour levant. Chaque école présente un thème « l’enredo » qui sert de fil conducteur au défilé. Ainsi, sur ce thème, est écrite la «samba do enredo » qui sera reprise « ad libitum » pendant le défilé. Les costumes et les chars allégoriques doivent aussi reprendre ce thème. Il est représenté par des milliers de danseurs de samba et des musiciens qui défilent sur la piste dans le but de marquer des points auprès des juges qui désigneront le Champion du Carnaval.

Tuiuti

  Il faut tout un tas de stylistes, architectes, ingénieurs, charpentiers, électriciens, musiciens, fabuleux danseurs de samba, et des milliers de travailleurs pour créer ce spectacle impressionnant. Le carnaval est le résultat de mois de préparation dans un secret absolu.

 carnaval RIO19

  La concurrence acharnée lors du Carnaval de Rio 2019 sera évidente dans le Groupe d'Accès ou Or, le vendredi et le samedi du carnaval. Les écoles de samba, en lice pour une place l'année suivante dans les 12 meilleures équipes du Groupe Spécial, tenteront de faire leurs preuves pour mériter l'accès à la place tant convoitée. Le Groupe d'Accès ou Or comprend des écoles de samba promues et d'autres écoles qui ont été reléguées après la compétition de l'année précédente. L'atmosphère se réchauffe le dimanche et le lundi de carnaval avec l'entrée en piste des écoles du Groupe Spécial. Les enfants effectuent leur parade dans le Sambodrome, le mardi de carnaval, et marquent la fin de la compétition. Un panel de 40 juges qui note la prestation de chaque école de samba donne les résultats de la compétition le mercredi des Cendres. La première école du Groupe Spécial est déclarée championne, la seconde vice-championne. Les 6 meilleures écoles prouveront leur qualité une dernière fois le samedi suivant la compétition à la soirée des Champions.

 

  Cette année il y avait 14 écoles dans le Groupe Spécial au lieu de 12. Les deux années passées la dernière école de la compétition n’est pas descendue dans le Groupe d’Accès ou d’Or, et la première du Groupe d’Accès est montée dans le Groupe Spécial. Il y a donc à ce jour 14 écoles. 

carnaval RIO64

  Dans les écoles du Groupe Spécial, environ 3 000 personnes costumées défilent pour chaque école. Ces participants sont répartis dans les ailes, ainsi que sur les chars allégoriques. Pendant toute la durée du défilé, les participants doivent reprendre en chœur les paroles de la samba de enredo et danser sur sa musique.

Plusieurs éléments reviennent dans les défilés des différentes écoles :

  • Abre ala (en hommage à la première samba de carnaval de l'histoire), il s'agit de l'aile qui ouvre le défilé.
  • Commissão de frente : groupe de 10 à 15 danseurs qui réalisent une chorégraphie définie.
  • Porte-drapeau et mestre-sala : couple portant le drapeau de l'école. Ces danseurs évoluent de manière à dresser le drapeau de l'école.
  • Batterie : groupe de percussionnistes qui rythme la samba de enredo chantée tout le long du défilé par un chanteur qui se trouve sur un camion sono. La batterie est précédée d'une ou plusieurs reines de batterie.
  • Aile des Bahianaises : aile composée exclusivement de femmes, qui portent le costume traditionnel de Bahia.
  • Chars allégoriques : au nombre de 8 le plus souvent, il s'agit de chars richement décorés (certains contiennent même des éléments mobiles), sur lesquels prennent place les costumes les plus élaborés (destaques), portant des plumes pouvant aller jusqu'à 1 mètre de hauteur. Les chars sont généralement séparés par plusieurs ailes.

 carnaval RIO66carnaval RIO41carnaval RIO02

Sur la toile, on pouvait lire :

article de presse

  Nous avions des places pour le lundi 4 mars, secteur 7, « arquibancada ». Nous avons eu la chance de faire partie des 72 000 spectateurs qui ont assisté aux défilés de 7 écoles du Groupe Spéciale. Nous étions pas mal placés, dans des gradins en hauteur. On avait une belle vue sur l’ensemble. Nous étions entourés de gens sympas. Une bonne ambiance. Des chars immenses, gigantesques, des milliers de participants avec de magnifiques costumes. De la samba entraînante pour accompagner le tout. On a passé une magnifique soirée. On est resté jusqu’à 4h du matin, Quentin ne tenait plus, mais moi je serais bien restée, il y avait encore deux écoles à passer. L’an prochain on retourne avec Damien (il était parti en formation:-()

carnaval RIO12

  Le lundi 4 mars les festivités ont commencé à 21h15 avec Sao Clemente puis Vila Isabel, Portela, União da Ilha,Paraiso do Tuiuti, Mangueira et pour finir au petit matin Mocidade. 

carnaval RIO04carnaval RIO05carnaval RIO09carnaval RIO10carnaval RIO16carnaval RIO20carnaval RIO21carnaval RIO22carnaval RIO23carnaval RIO26carnaval RIO28carnaval RIO29carnaval RIO30carnaval RIO01carnaval RIO33carnaval RIO34carnaval RIO36carnaval RIO40carnaval RIO43carnaval RIO46carnaval RIO47carnaval RIO49carnaval RIO50carnaval RIO52carnaval RIO53carnaval RIO56carnaval RIO61carnaval RIO67carnaval RIO69carnaval RIO72carnaval RIO76carnaval RIO77carnaval RIO80carnaval RIO86carnaval RIO87carnaval RIO88carnaval RIO92carnaval RIO95

Pour plus de photos, allez voir l'Album du Carnaval 2019. Bientôt une petite vidéo.

Posté par famille gaucher à 15:31 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , ,

10 mars 2019

Chloé sur demi-pointes et pointes.

  Entre février et mai dernier, suite à la fin de contrat en Inde pour Damien, la question s'est posée : est-ce que l'on rentre en France ou est-ce que l'on part pour une nouvelle expatriation au Brésil ? On a posé la question aux enfants, ils étaient emballés, ils voulaient découvrir de nouveaux pays, une nouvelle langue,... Tant mieux puisque nous aussi on avait envie de découvrir un autre continent. Ma mission était alors de trouver une école de danse pour ma fille et un club de tennis pour mon garçon.

Chloé 6 ans et demi

Chloé 14 ans

 Chloé aime la danse classique et il était important pour nous de lui trouver une école à Rio, un lieu où elle se sente bien, où elle continue à progresser et où elle puisse s'épanouir. Elle a commencé en Malaisie au 1er étage d'un bâtiment sans prétention au pied d'un rond point. La petite salle était à l'étage, au dessus d'un petit restaurant. Devant la porte coulissante de Synergy dance, un tas de claquettes nous invitait à nous déchausser puis entrer. Au sol nul lames de parquet, juste un revêtement en pvc noir. Il y avait un sofa pour venir s'enfoncer et regarder le cours. Cinq à neuf gamines, entre 5 et 8 ans, se retrouvaient tous les dimanches à l'heure de la messe pour danser. Elles portaient des collants roses pales, des chaussons de danse avec souvent 2 pointures de plus (pour que ça dur longtemps!) et un juste-corps noir, même taille pour toutes les filles (bien trop grand pour Chloé, le professeur l'a mis à sa taille en faisant deux noeuds sur les bretelles). Elle l'aura porté au final 4 ans. Aucun magasin de danse classique sur kota Kinabalu, il fallait faire avec le stock du professeur. Mais qu'importe, elle était heureuse de danser. Son professeur d'origine chinoise, connaissait quelques mots en français "bonjour", "comment ça va?". Il parlait en malais aux gamines et en anglais pour Chloé. Il lui a donné le virus. Depuis elle ne s'est jamais arrêté de danser. Quelques anciens messages qui datent de la Malaisie, cliquez dessus : on y voit Chloé dans des positions de danse à l'appartement et en classe en tenue, son premier spectacle à KK, avec des photos supplémentaires du show, et quelques années plus tard à Toulon pendant un spectacle avec une petite vidéo, en lors d'une participation à un concours.

  Contrairement au tennis où je peux rester sur un banc sur le bord du cours et voir évoluer Quentin; pour Chloé la porte des salles de danse reste close. Les mamans ou les papas ne sont pas les bienvenus que ce soit à Toulon, à Bombay ou à Rio. Pas moyen de voir les exercices à la barre. Ni les exercices réalisés au centre : les tendus, les jetés, les sauts, les adages (avec des musiques lentes) et les ports de bras; ni ceux faient sur les diagonales : les pirouettes, les sissonnes, les piqués, les grands jetés, les glissades et les mélangements de plein de trucs... Chaque soir quand elle rentre nous avons le droit au résumé du cours, je sais tout ce qu'elle a fait mais je ne comprends pas grand chose. Je n'ai jamais dansé (je ne pense pas que ça compte, 'Comme un ouragan' effectué sur des patins à roulettes ?). J'aurai bien besoin d'un glossaire sur le ballet car c'est dur de se représenter les pas... Voici des exemples de définition, je ne sais pas pour vous mais moi j'ai besoin d'une vidéo pour les comprendre.

SISSONNE Désigne un type de saut particulier des deux jambes à une jambe. La sissonne comporte beaucoup de variantes.

RELEVÉ Action de monter sur demi-pointe ou sur pointe par la seule force du "jarret".

GRAND JETÉ Saut d'un pied sur l'autre pied composé de deux grands battements effectués dans des directions opposées.

GLISSADE Pas de parcours et d'élan "glissé", servant souvent d'appel au pas ou au saut suivant.

ASSEMBLÉ Saut qui se fait "sur place" et où l'on retombe des deux pieds en 5e position.

 

  En décembre j'ai eu accés à une petite salle avec parquet et miroir et Chloé a bien voulu me faire partager quelques pas. C'était peu de temps avant une représentation que l'école a organisé. J'ai réalisé un montage à cette occasion.

Chloé danse classique - décembre 2018

  Une fois le montage fini j'ai regardé la vidéo avec Chloé. Elle me disait qu'elle avait déjà progressé depuis la vidéo. Ca permettra de voir son évolution dans les prochains mois avant une prochaine vidéo.

  Bientôt une petite vidéo sur Quentin : le tennis et sa nouvelle passion le SURF.

Posté par famille gaucher à 20:01 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , ,

23 février 2019

The Biking Bros'Heart - 32 000 km à vélo

  Il y a quelques semaines nous avions croisé sur la route au Chili et en Argentine Jéremy et Vincent, deux frères nantais, j'en avais parlé à la fin d'un message 'Le Fitz Roy - Argentine'. Depuis ils sont arrivés à Ushaia. Bravo les gars ! 

49853250_2145374012195287_1692590742419013632_o

Posté par famille gaucher à 11:04 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,

25 janvier 2019

Torres del Paine

Torres del Paine13Torres del Paine33Torres del Paine28Torres del Paine05

  Le "Parque Nacional Torres del Paine" s'élève à presque 3000 m au dessus de la steppe patagonne. Un massif de pics granitiques domine les paysages de ce parc réputé comme un des plus beaux d'Amérique du sud. Nous y sommes restés 3 jours. Le vent a soufflé très fort. Un temps mitigé mais on a pu emprunter quelques uns des nombreux sentiers qui serpentent dans cet immence parc (180 mille ha). On a pu profiter de belles ondées et apprécier les magnifiques paysages fouettés par le vent. De belles couleurs. 

  Nous sommes venus dans ce parc pour admirer les montagnes, les glaciers et les nombreux lacs d'azur. Les paysages sont variés, ça passe de la steppe immense aux montagnes déchiquetées couronnées de pics. On a marché dans les bourrasques du côté du Lago Grey pour voir le Glaciar Grey. On a fait une promenade facile de la Guarderia Pudeto jusqu'au Mirador Nordenskjoldde entre le lac du même nom et le Lago Pehoé. Un superbe panorama, des avalanches juste en face de nous et de belles rencontres avec des guanacos (lamas du Chili) qui se laissaient prendre volontiers en photo.

  Nous n'aurons pas eu la chance de voir les sommets de granit du Torres del Paine qui culmine à 2800 m, les pics étaient noyés dans les nuages (petit regret). On a dû rebrousser chemin pour cette marche, les nuages étaient menaçants et marcher sous une pluie fraîche nous a bien refroidi pour accomplir cette randonnée annoncée de 8 heures. Une fois redescendue les nuages de pluie avaient été chassé par le vent. Je m'en suis voulu de ne pas avoir été plus battante mais après coup on a su que la pluie était belle et bien tombée donc pas de regret ! Ce n'était pas le jour. 

Torres del Paine07Torres del Paine01Torres del Paine02Torres del Paine03Torres del Paine04Torres del Paine09Torres del Paine11Torres del Paine12Torres del Paine14Torres del Paine15Torres del Paine17Torres del Paine18Torres del Paine19Torres del Paine20Torres del Paine21Torres del Paine22Torres del Paine23Torres del Paine24Torres del Paine25Torres del Paine27Torres del Paine29Torres del Paine30Torres del Paine31Torres del Paine32Torres del Paine34Torres del Paine35Torres del Paine36Torres del Paine37Torres del Paine38

 

  Après le parc de Torres del Paine, nous avons repris la route direction Punta Arenas, une grande métropole en bordure du détroit de Magellan. Une drôle d'impression en arrivant en périphérie de la ville après avoir traversé des étendues de steppes. C'est là que notre voyage de 4 semaines s'arrête. Mais avant on se rend au Fuerte Bulnes, pour la visite d'un site rempli d'histoire. On a fait une petite marche sur le sentier qui se rend au Cabo Froward (qu'on atteint après 2 jours le long de falaises, nous ne marcherons que 2h). Nous avons vu des dauphins jouer dans le détroit. Ca me remplit toujours de joie quand je peux en voir à l'état sauvage, comme un gamin.

Torres del Paine39

  Nous rendons notre véhicule et prenons un premier vol direction Santiago du Chile puis un second pour rentrer à Rio. Un magnifique coucher de soleil sur les sommets enneigés que je contemple du hublot. un voyage qui finit tout en douceur.

retour Rio2retour Rio4

retour Rio1

Posté par famille gaucher à 17:20 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , ,


23 janvier 2019

Perito Moreno en vidéo

 

Posté par famille gaucher à 19:13 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

22 janvier 2019

Perito Moreno

Le Perito Moreno

  Nous avons eu beau temps pour découvrir l’impressionnant Glaciar Perito Moreno

Perito Moreno35

  EL CALAFATE, qui demeure un endroit agréable, borde la rive nord du Lago Argentino. C’est une étape incontournable pour les nombreux voyageurs qui désirent voir le glacier qui se situe à 80 km dans le Parque Nacional Los Glaciares. Le point d’orgue du parc est incontestablement l’époustouflant Glaciar Perito Moreno, l’un des champs de glace les plus mobiles et les plus accessibles de la planète. Il mesure 30 km de long, 5 km de large et 60m de haut. Mais c’est sa constante avancée qui le rend véritablement exceptionnel. Il parcourt jusqu’à 2 m par jour. Il a créé des icebergs de la taille de tours d’immeubles à sa surface.

Lago ArgentinoPerito Moreno02Perito Moreno04

  L’observation de ce glacier est fascinante. Le spectacle d’immenses icebergs qui se disloquent et s’effondrent dans le canal de los Tempanos (canal des icebergs) est tout autant visuel qu’auditif. Le bruit des craquements survient après le fracas des icebergs.

  La vue est spectaculaire. Une série de passerelles et de points de vues plus ou moins à l’abri du vent nous permettent d’observer, d’entendre et de photographier le glacier.

Perito Moreno31Perito Moreno08

Perito Moreno12Perito Moreno15Perito Moreno14Perito Moreno17Perito Moreno22Perito Moreno24Perito Moreno25Perito Moreno26Perito Moreno27Perito Moreno34Perito Moreno36Perito Moreno38Perito Moreno41Perito Moreno42chute d'un blocPerito Moreno43Perito Moreno50la chute d'un bloc de glace

   Nous étions face au soleil en arrivant le matin, et tout du long de la journée on a vu le glacier changer d’aspect, au fur et à mesure des variations de la lumière et des ombres. Il est photogénique ! J’ai pris une quantité de photos ce jour-là. La glace tantôt blanche, tantôt des teintes bleutées, une fois que le soleil s’infiltrait dans les crevasses. Le contraste entre la couleur du lac et le glacier donnait l’impression qu’un peintre avait déposé ses couleurs. Vraiment je peux dire que je me suis régalée devant cet immense glacier. Je ne voulais plus partir, malgré le vent froid.

Le Perito Moreno 2

Perito Moreno52Perito Moreno53Perito Moreno54Perito Moreno55

Capture d’écran 2019-01-30 à 17

 Une petite vidéo de notre belle journée à contempler le glacier.

Posté par famille gaucher à 17:26 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

21 janvier 2019

Le Fitz Roy - Argentine

El Chalten03El Chalten35El Chalten25

  EL CHALTEN, une petite localité sans charme particulier située dans le secteur nord du Parque National Los Glaciares, a été fondée récemment, en 1985, dans le but de consolider la présence argentine sur ce territoire disputé par le Chili. EL CHALTEN conserve l’aspect d’une ville de pionniers, mais la rue principale est bordée de boutiques, cafés, bars, panadaria, auberges et petits hôtels. Le village attire des milliers de grimpeurs et de randonneurs venus explorer de magnifiques itinéraires. Il est entouré de sommet déchiquetés. A cette saison beaucoup de monde, on est loin de la tranquillité de Villa O’Higgins. C’est normal tout le monde veut voir de plus près le Cerro Torre et le Cerro Fitz Roy. De magnifiques randonnées dans le secteur avec au bout la récompense d’un point de vue unique sur ces sommets qui culminent à plus de 3000m. Nous avons eu une bonne fenêtre météo pour entreprendre deux belles randonnées.

El Chalten05

  Le premier sentier de la Laguna Torre traverse des plaines broussailleuses, de vieilles moraines recouvertes de végétation, une plaine alluviale, en suivant les rapides eaux de la fonte des glaciers du Río Fitz Roy. Cette randonnée nous mène jusqu’à un mirador qui offre une vue imprenable sur le pic du Cerro Torre qui, du haut de ses 3128m, domine majestueusement la vallée. Nous avons eu un passage sous des flocons de neige, on ne s’y attendait vraiment pas, c’était chouette, on a mis les bonnets et on a continué. On a marché 20km.

El Chalten07El Chalten08El Chalten09El Chalten10El Chalten12El Chalten14El Chalten15El Chalten20

  Le lendemain on a abordé une éprouvante marche. Le sentier Laguna de Los Tres nous a mené à un lac d’altitude tout en progressant en douceur à travers une forêt puis dépasse de petits lacs, nous laissant voir les faces du Fitz Roy. On a eu la chance d’assister à un vol de condors. Magnifique ! Sur le dernier kilomètre un sentier abrupt monte en lacets serrés (400m de dénivelés) jusqu’au lac aux eaux glaciales d’où on a un point de vue magnifique sur le Fitz Roy (3405m). J’ai trouvé cette vue splendide. La descente fut très longue et difficile, j’ai souffert des pieds. J’ai maudit mes chaussures de randonnée basse qui donne un pied fin... J’ai même imaginé qu’on avait pu m’échanger les chaussures dans la nuit, au moins deux pointures en dessus, tellement les pieds étaient compressés. Ma conclusion est la suivante : trop de claquettes… Rio, Inde et Bornéo. 22 kilomètres quand même ! Les enfants presque pas fatigués, ils ont bien marché. Juste Quentin qui a râlé dans la rude montée pour atteindre le lac, il avait décidé qu’il n’irait pas plus loin tous les 2 tournants. Mais dès qu’il a vu de la neige, il s’est mis à courir pour faire une bataille de boules de neige avec sa sœur. Après il avait les mains gelées !

El Chalten21El Chalten22El Chalten23El Chalten26El Chalten27condor1El Chalten28un condorEl Chalten33El Chalten34El Chalten32El Chalten38El Chalten36El Chalten39El Chalten42El Chalten43El Chalten44El Chalten45El Chalten46El Chalten48

  Le matin suivant on reprend la route sous un ciel gris et un vent fort. On se dit qu’on a eu bien de la chance pour nos deux jours de randonnées. On part en direction d’EL CALAFATE pour visiter le Perito Moreno.

El Chalten56El Chalten57

  Nous dépassons les deux frères nantais Vincent et Jérémy (TheBikingBrosHeart) et Richard sur leur vélo. Des cyclistes incroyables qui sont partis (les nantais) il y a plus de deux ans de QUEBEC au Canada, ils vont finir à Ushuaia. 30 000km quand même. On a fait leur connaissance avec Jeanine dans l’auberge de VILLA O'HIGGINS. Tout en se lançant un défi solidaire et sportif ils récoltent des euros au profit d'une association : Mécenat Chirurgie Cardiaque. Allez visiter leur site et leur page facebook , ils ont de magnifiques photos et vous pouvez même contribuer à leur collecte. Ce sont des gars super ! Chapeau ! Ça a donné des idées à Damien et Quentin. Cet été ils veulent accomplir un trip en vélo…

El Chalten50

 Jérémy, Vincent et Richard

El Chalten55associationEl Chalten52

 

Posté par famille gaucher à 12:54 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

17 janvier 2019

Du Chili en Argentine par le Paso Roballos.

7 janvier 2019

parc de patagnie 20parc de patagnie 24parc de patagnie 41

  Les deux derniers jours nous avons traversé la frontière Argentine en traversant le Parque Nacional Patagonia(Valle Chacabuco) au niveau du Paso Roballos. Nous avons emprunté une belle piste qui traverse des paysages surprenants, de la steppe patagonne, des forêts, des montagnes, des lacs et des lagons. Il est possible d’y apercevoir facilement des renards, des hordes de guanacos(lamas du Chili), des flamands roses dans les lagunes, des condors, des autruches et des pumas mais on n’aura pas eu la chance de voir ces derniers. On a été agréablement surpris. Rien à voir avec les paysages de la Carretera Austral. Ça change !

parc de patagnie 09parc de patagnie 11parc de patagnie 08parc de patagnie 10parc de patagnie 12parc de patagnie 18

parc de patagnie 22parc de patagnie 25parc de patagnie 26parc de patagnie 27parc de patagnie 28parc de patagnie 29parc de patagnie 30parc de patagnie 31parc de patagnie 34parc de patagnie 36parc de patagnie 37
parc de patagnie 43parc de patagnie 45parc de patagnie 42parc de patagnie 44parc de patagnie 52parc de patagnie 49parc de patagnie 47parc de patagnie 48parc de patagnie 50parc de patagnie 51parc de patagnie 53parc de patagnie 54parc de patagnie 55parc de patagnie 56

 

  Côté Argentin on découvre d’arides paysages, la steppe patagonne. Ici le vent souffle fort. C’est un vent d’ouest entêtant. Pas un arbre à l’horizon et pourtant des panneaux ‘carré renversé’ jaune avec un palmier couché par le vent bordent la mythique RN40 ! Ce sont d’interminables étendues désertes, on voit se profiler à l’horizon, semblables à des mirages et pourtant bien réels, des glaciers et des lacs scintillants ! C’est beau ! Avec de longues lignes droites tantôt asphaltées (plus aisé) tantôt en graviers ou en terre battue par les vents pose de beaux défis. Par exemple les 80 derniers kilomètres qui ne sont pas encore bitumés entre GOBERNADOR GREGORES et TRES LAGOS. Damien n’en pouvait plus du mauvais ripio. Nous avons été bien brinquebalé. Il roulait à 40 de moyenne. Pourtant la Carretera Austral nous y avait habitué...

parc de patagnie 58parc de patagnie 59

  Damien me rappelle qu’un jour on a roulé à 17 km/h en moyenne avec une vitesse de pointe de 28 km/h sur une distance de 90 km. Faites le calcul. Combien de temps pour parcourir ces 90 kilomètres ? 

parc de patagnie 21

 

  Alors que je vous écris le paysage change, nous nous dirigeons vers EL CHALTEN où se trouve le célèbre massif du Fitz Roy. On longe un lac depuis des dizaines de kilomètres, l'eau est turquoise. Les montagnes aux sommets enneigées se dessinent à l’horizon. Des sommets déchiquetés. Je pense qu’on va pouvoir se faire de belles randonnées. Au programme les deux plus connues qui vont nous amener à des points de vue sur les 2 sommets phares dans la partie nord du ‘Parque National Los Glaciares’.

parc de patagnie 60parc de patagnie 62parc de patagnie 63

Posté par famille gaucher à 21:21 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

07 janvier 2019

On continue de suivre la Carretera Austral…

  Notre deuxième semaine au Chili.

2eme semaine12

2eme semaine10

Fin de la Carretera Austral1

   Nous avons continué à avancer plein sud sur la route Australe. On a eu du beau temps et ça fait toute la différence. Les paysages que l’on a traversés étaient magnifiques. Le soleil y fait beaucoup ! Les paysages sont très variés sur la 7. Pour le dernier post nous étions à COYHAIQUE, une grande ville isolée nichée au cœur de pics rocheux et de montagnes. Nous l'avons quittées sous un petit crachin mais très vite la pluie a laissé place au soleil (juste quelques gouttes sur la semaine).

  Mais on se dit qu’on a eu de la chance car il pleut souvent dans ces contrées. Il suffit de voir les magnifiques paysages verts que l’on traverse, la grande présence de torrents, de lacs, de chutes d’eaux, de glaciers suspendus, de forêts luxuriantes, de rhubarbes géantes au bord de la route, … Nous sommes passés par PUERTO RIO TRANQUILO, une bourgade installée le long du deuxième plus grand lac d’Amérique du Sud, le Lago General Carrera, son eau est turquoise. Des nuages se déplaçaient très vite dans le ciel ce qui offrait de jolies ombres, sur le lac. De très belles couleurs. Ensuite un stop à PUERTO BERTRAND le temps d’une petite marche jusqu’au belvédère pour voir la Confluencia entre le cours du Rio Baker, fleuve le plus puissant du Chili qui se transforme en une cascade bouillonnante avant de se confondre avec le Rio Nef, alimenté par les eaux des glaciers. Et direction COCHRANE, la dernière ville digne de ce nom sur la Route Australe. C’est le dernier endroit pour faire le plein et le ravitaillement avant d’atteindre la fin de la Carretera Austral.

2eme semaine012eme semaine032eme semaine072eme semaine062eme semaine08

2eme semaine112eme semaine132eme semaine142eme semaine152eme semaine162eme semaine242eme semaine262eme semaine282eme semaine292eme semaine332eme semaine342eme semaine352eme semaine382eme semaine402eme semaine422eme semaine442eme semaine452eme semaine462eme semaine482eme semaine502eme semaine51

  Pour rejoindre VILLA O’HIGGINS nous avons dû prendre un ferry de la marine nationale pour passer de PUERTO YUNGAY à RIO BRAVO. Une succession de superbes paysages sur cette dernière portion de piste. La route est bordée de torrents, de lacs, de forêts, de marais, d’arbres recouverts de mousse. J’adore voir les fleurs violettes, roses et jaunes sur les bords de routes. Du coup les trajets sont rallongés par les pauses photos ! Heureusement Damien est patient ! Avec le soleil qui brille ça donne de belles couleurs et je trouve tout beau ! « Arrête-toi là, j'aimerais prendre une photo. » Pas de souci il n’y a personne sur ces routes, on peut s’arrêter comme on veut. Pratique.

2eme semaine692eme semaine74

2eme semaine76

2eme semaine79

2eme semaine672eme semaine682eme semaine82

 

  VILLA O’HIGGINS, 600 habitants, un village mythique où s’achève la route Australe 7, longue de 1240 km. Son accès routier ne date que de 1999. Les conditions météos sont rarement bonnes, il y a beaucoup de vent et il peut faire très froid. Nous avons été chanceux, nous avons eu du soleil et pas trop froid. On a pu faire une belle randonnée avec de beaux points de vue sur les alentours avec des glaciers suspendus et des lacs. Nous avons dormi 2 nuits sur le terrain d’une auberge de jeunesse avec une pièce de vie très agréable, chauffée avec un vieux poêle, sur lequel chauffaient de vieilles bouilloires. On y a passé d’agréables moments bien au chaud à jouer aux cartes, manger, échanger avec d’autres voyageurs, des cyclistes, très conviviale. J’ai aimé le temps passé là-bas, je serais bien restée une nuit de plus. 

2eme semaine552eme semaine572eme semaine612eme semaine622eme semaine632eme semaine642eme semaine652eme semaine812eme semaine832eme semaine84

  Une fois au bout de la 7 il faut remonter. Nous avons repris la même route sur 225 kilomètres, et retraversé avec le bateau à Rio Bravo. Après COCHRANE, nous avons pris une piste à droite qui nous a mené dans le parc de Patagonie. Je vous en parle dans le prochain post. Un magnifique parc qui a été ouvert au public très récemment. Autrefois c’était une estancia (ranch d’élevage). Ce parc abrite une importante faune sauvage, avec notamment des guanacos.

Posté par famille gaucher à 17:14 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

31 décembre 2018

Le CHILI pour commencer... part1

1ere semaine01

1ere semaine02

Patagonie30

  Nous sommes au Chili depuis bientôt une semaine. On a eu très beau et chaud à Santiago du Chile (on a pu mettre nos shorts et tee-shirts) et aujourd’hui on a des épisodes de pluie et le froid est bien là. 

Patagonie33

  J’avais épluché les blogs de voyageurs, les sites de voyages qui étalaient tous des photos magnifiques. Des amis nous ont aussi fait part de leur magnifique voyage dans ces contrées lointaines. On était au taquet ! Les valises ont été bouclées à l’arrache, 2 sacs couchage fins et 2 plus chauds, les multiples câbles pour téléphone, liseuse, tablette, appareil photo, gps; pour les chaussures de randonnées de Sandrine et des vêtements plus chauds, on verra sur place en arrivant à Santiago. A Rio nous n’avons pas trop besoin de polaire, et nos affaires d’Inde ne sont pas encore arrivées.

  Le Chili, l’Argentine ça peut faire rêver… Laetitia me parlait d’une super aventure. Damien me répète souvent : c’est ça l’aventure ! Mais après la pluie qui vient bousculer le programme et les nuages qui voilent les sommets enneigés, ça me laisse une grosse frustration. Un pneu crevé à changer sous des trombes d’eau, le froid, la douche chaude avec 10° dehors et une serviette décathlon mouillée pour te sécher. Une Chloé pleine de savon qui doit attendre que son père aille demander au gardien du parc de remettre l’eau chaude, tout ça par 10°C. Des ampoules au pied que des chaussures neuves t’ont laissées. Là, tu te dis que l’été au Chili ça peut être rude. Copacabana et ses 35°C c’est loin ! Ici même où j’écris, il y a 320 jours de pluie par an, c’est le Parc National Queulat. Damien a prévu une randonnée avec vue sur des glaciers pour demain. On a 1 chance sur 9 d’avoir beau demain, mais sachant qu’il a plu aujourd’hui est-ce que ça augmente nos chances d’avoir beau ? On a pu faire une petite balade en fin de journée, entre 2 averses, l’endroit est chouette. C’est très vert, il y a de la mousse partout. J’espère que l’on va avoir une fenêtre de beau temps le matin.

1ere semaine40

1ere semaine39

1ere semaine38

1ere semaine37

1ere semaine36

  Je reprends l’écriture le lendemain, pas d’amélioration. Une nuit froide. Les enfants étaient bien au chaud, ils ne se sont pas plaints. Damien pour la première fois à fermer les fermetures éclairs et s’est glissé dans le sac couchage, moi j’ai dormi avec le drap et le sac ouvert sur le dessus. Je me suis caillée et j’avais envie d’aller aux toilettes mais t’oublies quand il pleut dehors. J’ai grelotté. Au petit matin mon cher époux me demande si la nuit fut bonne. La blague ! Il a dû rajouter un pull pendant la nuit parce qu’il avait froid. Il me donne les particularités du sac : 5°C température de confort, (d’après Damien c’est en ne portant qu’un caleçon et un tee-shirt) et ça peut descendre jusqu’à -3°C en température extrême.  Par contre il faut rajouter des couches de vêtements et bouger. Si si, il m’a bien dit ça. Donc si je comprends bien tu ne dors plus mais tu fais une course en sac. Comme Damien a dû enfiler un pull sur son tee-shirt faîtes le calcul… Il va peut-être falloir que je troque mon caleçon et mon tee-shirt…

  J’avais proposé à Damien il y a 3 mois de faire le nord du Chili avec le désert d’Atacama puis le Pérou mais il voulait du road-trip. Ce matin au moment de partir, j’ai dit aux enfants d’aller dans la voiture pendant que je finissais de ranger dans la cellule, Damien voulait leur mettre le chauffage et là… plus de batterie. A plat ! De l’aventure en voilà. Hier il me pose la question d’un voyage au tour du monde, qu’est-ce que j’en pense… Je ne pense pas que ce soit le meilleur moment pour me poser la question. Vous devinez ma réponse ?

 

Patagonie39

  Dur d’écrire du siège passager, alors que l’on roule sur une piste en gravier. C’est la célèbre Carretera Austral, la 7. Très nature, c’est beau. Mais je vais vous dire un peu par où on est passé.  

 

1ere semaine03

1ere semaine04

1ere semaine07

1ere semaine08

 

  Notre voyage a débuté par Santiago du Chile mais ce n’est pas ce qui était prévu. Nous devions commencer 1000km plus au sud à Puerto Varas. Nous avions les billets d’avion et le véhicule mais suite à un problème de loueur nous devons récupérer le véhicule à Santiago et non plus dans la ville où commence la Carretera Australe.

  A Santiago on a eu très chaud et beau, on s’est baladé dans le centre. C’était dimanche, les routes qui longent le fleuve étaient fermées à la circulation, beaucoup de gens à vélos, et dans les parcs jusque tard le soir, une bonne ambiance. On en a profité aussi pour acheter nos affaires de randonnées. Sauf des gants et des bonnets qu’on va vite devoir se procurer voyant les températures.

  Ensuite deux jours d’autoroute sous le ciel bleu, avec des volcans enneigés à l’horizon tout du long. Nous avons dû faire l’impasse sur la région des volcans et des lacs qui doit être très jolie. Mais on ne peut pas tout faire…

 Les vacances pouvaient vraiment commencer à partir de Puerto Varas. Mais à partir de là le soleil a joué à cache cache avec nous. Il faut composer avec la pluie et le crachin. Dommage que l’on n’ait pas eu de réelles belles journées ! Mais il nous reste encore 3 semaines et on croise les doigts.

  La route Australe, piste de terre et de graviers plus que d’asphalte, relie Puerto Montt à Villa O’Higgins, à quelque 1200 km au sud. C’est la route que nous empruntons en ce moment au Chili. On sent que la vie y est rude, la région traversée est isolée et sauvage, les paysages qu’elle offre sont beaux : forêts luxuriantes, steppes et pics inviolés s’étendent à perte de vue, cascades qui dévalent les montagnes, lacs, glaciers suspendus et fjords tortueux, c’est beau.

  Il nous a fallu prendre un ferry de Hornopirén à Caleta Gonzalo pour ces destinations septentrionales que la route n’atteint pas, au point de rencontre entre les montagnes et l’océan. Ensuite on s’est arrêté dans le Parc Pumalin,(forets tempérées humides, rivières limpides, paysages marins) pour faire quelques randonnées, on est monté au volcan Chaitén. Ensuite on s’est arrêté au parc national Queulat. Aujourd’hui nous sommes arrêtés à Coyhaique, pour nous ravitailler avant de se retrouver loin de toutes civilisations. On passe la nuit dans un petit camping avec de l’électricité et un coin couvert pour se mettre au chaud pour manger, le top pour se rebooster et recharger les batteries au sens propre et figuré.

1ere semaine10

1ere semaine11

1ere semaine12

1ere semaine14

1ere semaine15

1ere semaine20

1ere semaine23

1ere semaine25

1ere semaine26

1ere semaine29

1ere semaine30

1ere semaine31

1ere semaine33

1ere semaine34

Patagonie40

Posté par famille gaucher à 00:34 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , ,

22 décembre 2018

Vamos a Patagonia !!

  C'est la fin de l'année scolaire pour les enfants, les bulletins sont excellents et les parents sont fiers. La rentrée c'est le 4 février ! C'est le temps des grandes vacances au Brésil.

  Demain nous partons pour 4 semaines en Patagonie. On récupère un véhicule à Santiago du Chile (CHILI) puis on descend plein sud, en passant par la région des lacs et volcans pour commencer. On empruntera la Carretera Austral route 7 à partir de Puerto Montt jusqu'à O'Higgins, en s'arrêtant dans des parcs nationaux. Cette route n'est pas entièrement goudronnée et il va falloir utiliser à plusieurs reprises des bâteaux pour traverser. Arriver au bout de la Carretera Austral on reprendra un peu la 7 jusqu'à Chile Chico pour passer en ARGENTINE. Ensuite El Chaten avec le Monte Fitz Roy, El Calafate et son célèbre glacier Moreno et le PN Los Glaciares; retour sur le CHILI avec Torres del Paine et son parc du même nom; Puerto Natales; Puerto Arenas et le détroit de Magellan. Peut-être que nous irons plus loin jusqu'à Ushuaia en ARGENTINE, tout dépendra du temps qu'il restera. Nous rendons le véhicule à Puntas Arenas.

  J'ai lu beaucoup de choses sur la Patagonie et ça m'a fait pas mal rêver. Je vais pouvoir vous dire si ce qu'on en dit est vrai :

"Visiter la Patagonie, c’est partir à l’assaut des splendeurs des terres du bout du monde : steppes infinies, hauts sommets andins, glaciers majestueux, villages hors du temps en harmonie avec une faune exceptionnelle… Un Eldorado pour les amoureux de trekking et de nature grandiose !"

patagonia

  Une petite parenthèse dans notre apprentissage du portugais. Il va falloir maintenant parler espagnol pendant 1 mois. Quentin pense que ça suffit comme ça, il a assez avec le français, l'anglais, l'allemand et le portugais. Faut pas exagérer quand même ! ;-)

Posté par famille gaucher à 13:15 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , ,