1ere semaine01

1ere semaine02

Patagonie30

  Nous sommes au Chili depuis bientôt une semaine. On a eu très beau et chaud à Santiago du Chile (on a pu mettre nos shorts et tee-shirts) et aujourd’hui on a des épisodes de pluie et le froid est bien là. 

Patagonie33

  J’avais épluché les blogs de voyageurs, les sites de voyages qui étalaient tous des photos magnifiques. Des amis nous ont aussi fait part de leur magnifique voyage dans ces contrées lointaines. On était au taquet ! Les valises ont été bouclées à l’arrache, 2 sacs couchage fins et 2 plus chauds, les multiples câbles pour téléphone, liseuse, tablette, appareil photo, gps; pour les chaussures de randonnées de Sandrine et des vêtements plus chauds, on verra sur place en arrivant à Santiago. A Rio nous n’avons pas trop besoin de polaire, et nos affaires d’Inde ne sont pas encore arrivées.

  Le Chili, l’Argentine ça peut faire rêver… Laetitia me parlait d’une super aventure. Damien me répète souvent : c’est ça l’aventure ! Mais après la pluie qui vient bousculer le programme et les nuages qui voilent les sommets enneigés, ça me laisse une grosse frustration. Un pneu crevé à changer sous des trombes d’eau, le froid, la douche chaude avec 10° dehors et une serviette décathlon mouillée pour te sécher. Une Chloé pleine de savon qui doit attendre que son père aille demander au gardien du parc de remettre l’eau chaude, tout ça par 10°C. Des ampoules au pied que des chaussures neuves t’ont laissées. Là, tu te dis que l’été au Chili ça peut être rude. Copacabana et ses 35°C c’est loin ! Ici même où j’écris, il y a 320 jours de pluie par an, c’est le Parc National Queulat. Damien a prévu une randonnée avec vue sur des glaciers pour demain. On a 1 chance sur 9 d’avoir beau demain, mais sachant qu’il a plu aujourd’hui est-ce que ça augmente nos chances d’avoir beau ? On a pu faire une petite balade en fin de journée, entre 2 averses, l’endroit est chouette. C’est très vert, il y a de la mousse partout. J’espère que l’on va avoir une fenêtre de beau temps le matin.

1ere semaine40

1ere semaine39

1ere semaine38

1ere semaine37

1ere semaine36

  Je reprends l’écriture le lendemain, pas d’amélioration. Une nuit froide. Les enfants étaient bien au chaud, ils ne se sont pas plaints. Damien pour la première fois à fermer les fermetures éclairs et s’est glissé dans le sac couchage, moi j’ai dormi avec le drap et le sac ouvert sur le dessus. Je me suis caillée et j’avais envie d’aller aux toilettes mais t’oublies quand il pleut dehors. J’ai grelotté. Au petit matin mon cher époux me demande si la nuit fut bonne. La blague ! Il a dû rajouter un pull pendant la nuit parce qu’il avait froid. Il me donne les particularités du sac : 5°C température de confort, (d’après Damien c’est en ne portant qu’un caleçon et un tee-shirt) et ça peut descendre jusqu’à -3°C en température extrême.  Par contre il faut rajouter des couches de vêtements et bouger. Si si, il m’a bien dit ça. Donc si je comprends bien tu ne dors plus mais tu fais une course en sac. Comme Damien a dû enfiler un pull sur son tee-shirt faîtes le calcul… Il va peut-être falloir que je troque mon caleçon et mon tee-shirt…

  J’avais proposé à Damien il y a 3 mois de faire le nord du Chili avec le désert d’Atacama puis le Pérou mais il voulait du road-trip. Ce matin au moment de partir, j’ai dit aux enfants d’aller dans la voiture pendant que je finissais de ranger dans la cellule, Damien voulait leur mettre le chauffage et là… plus de batterie. A plat ! De l’aventure en voilà. Hier il me pose la question d’un voyage au tour du monde, qu’est-ce que j’en pense… Je ne pense pas que ce soit le meilleur moment pour me poser la question. Vous devinez ma réponse ?

 

Patagonie39

  Dur d’écrire du siège passager, alors que l’on roule sur une piste en gravier. C’est la célèbre Carretera Austral, la 7. Très nature, c’est beau. Mais je vais vous dire un peu par où on est passé.  

 

1ere semaine03

1ere semaine04

1ere semaine07

1ere semaine08

 

  Notre voyage a débuté par Santiago du Chile mais ce n’est pas ce qui était prévu. Nous devions commencer 1000km plus au sud à Puerto Varas. Nous avions les billets d’avion et le véhicule mais suite à un problème de loueur nous devons récupérer le véhicule à Santiago et non plus dans la ville où commence la Carretera Australe.

  A Santiago on a eu très chaud et beau, on s’est baladé dans le centre. C’était dimanche, les routes qui longent le fleuve étaient fermées à la circulation, beaucoup de gens à vélos, et dans les parcs jusque tard le soir, une bonne ambiance. On en a profité aussi pour acheter nos affaires de randonnées. Sauf des gants et des bonnets qu’on va vite devoir se procurer voyant les températures.

  Ensuite deux jours d’autoroute sous le ciel bleu, avec des volcans enneigés à l’horizon tout du long. Nous avons dû faire l’impasse sur la région des volcans et des lacs qui doit être très jolie. Mais on ne peut pas tout faire…

 Les vacances pouvaient vraiment commencer à partir de Puerto Varas. Mais à partir de là le soleil a joué à cache cache avec nous. Il faut composer avec la pluie et le crachin. Dommage que l’on n’ait pas eu de réelles belles journées ! Mais il nous reste encore 3 semaines et on croise les doigts.

  La route Australe, piste de terre et de graviers plus que d’asphalte, relie Puerto Montt à Villa O’Higgins, à quelque 1200 km au sud. C’est la route que nous empruntons en ce moment au Chili. On sent que la vie y est rude, la région traversée est isolée et sauvage, les paysages qu’elle offre sont beaux : forêts luxuriantes, steppes et pics inviolés s’étendent à perte de vue, cascades qui dévalent les montagnes, lacs, glaciers suspendus et fjords tortueux, c’est beau.

  Il nous a fallu prendre un ferry de Hornopirén à Caleta Gonzalo pour ces destinations septentrionales que la route n’atteint pas, au point de rencontre entre les montagnes et l’océan. Ensuite on s’est arrêté dans le Parc Pumalin,(forets tempérées humides, rivières limpides, paysages marins) pour faire quelques randonnées, on est monté au volcan Chaitén. Ensuite on s’est arrêté au parc national Queulat. Aujourd’hui nous sommes arrêtés à Coyhaique, pour nous ravitailler avant de se retrouver loin de toutes civilisations. On passe la nuit dans un petit camping avec de l’électricité et un coin couvert pour se mettre au chaud pour manger, le top pour se rebooster et recharger les batteries au sens propre et figuré.

1ere semaine10

1ere semaine11

1ere semaine12

1ere semaine14

1ere semaine15

1ere semaine20

1ere semaine23

1ere semaine25

1ere semaine26

1ere semaine29

1ere semaine30

1ere semaine31

1ere semaine33

1ere semaine34

Patagonie40