ile maurice20

  Quel point de vue une fois arrivés en haut du Morne !! Un panorama à couper le souffle qui se mérite !!

  Ca a débuté sur une piste ombragée, on avalait sans problème les premiers 500m. Quentin alors qu’il marchait d’un bon pas en observant la nature qui nous entourait, a commencé à prendre peur et à sauter sur place comme un hystérique. Faut dire qu’il découvrait sur sa route des bébêtes plus grosses que la normale _ c’est la ‘jungle’ ici, je veux retourner à la voiture, Ma…Man ! _ il ne me lâchait plus… Chloé gardait pour elle ses 'rencontres' pour ne pas effrayer plus son frère. Plus les dénivelés s’accumulaient, plus les pauses se faisaient ressentir, et moins lourd était mon sac (je transportais l’eau!)... On a commencé à marcher à découvert, et il a oublié ses histoires de grosses bêtes, il s'est détendu. Les choses sérieuses allaient pouvoir commencer. D’abord il faisait chaud et nous avions contourné, comme tout le monde, un grillage qui interdisait l’entrée aux personnes sans guide, pour raison de sécurité (mais chut!). Là il n’était pas question d’avoir un souci… On demandait bien aux enfants d’être prudents, j’avais peur qu’ils glissent, tombent et dégringolent, le chemin était à flanc de falaise, on franchissait des parois rocheuses, c’était de l’escalade mais sans corde... Quentin se prenait pour un chamois, et se vantait de ne pas avoir besoin des mains… Il me stressait. Pour finir il a fait une chute dans la descente, un roulé boulé qui l’a bien calmé…

  En conclusion : c’était vertical et très sportif mais c’était une chouette randonnée dans un environnement de carte postale, de belles vues tout du long de l’ascension.

ile maurice09ile maurice06ile maurice07ile maurice08ile maurice11ile maurice12ile maurice04ile maurice13ile maurice16ile maurice19ile maurice22