Quelle meilleure façon pour rencontrer les populations, et découvrir les paysages que de voyager en train?

  Le train est un moyen idéal pour traverser le pays, pour l’ambiance qui règne dans les wagons, pour la beauté des paysages traversés et pour le petit prix. Alors bien sûr les trains sont plutôt lents mais ça nous laisse le temps d’apprécier le paysage. Sur certains trajets qui ne suivent pas une route, il n’y a pas mieux pour découvrir le pays.

  Certains trains sont tellement surchargés qu’il est préférable de voyager sur le marchepied où là au moins on n’étouffe pas. Car il peut faire très chaud. Pas de clim pour les 2nde et 3ème classe. Les wagons sont bien aérés, pas de porte de sécurité, fenêtre ouverte et ventilo aux quatre coins du wagon. Les trains étant souvent bondés, les voyages se font souvent debout. Les places s’arrachent, c’est la bousculade devant la porte quand un train s’arrête en gare, c’est le premier entré premier servi. Peu importe vieux ou boiteux…

Capture d’écran 2015-05-12 à 20.04.48

Notre parcours : Colombo-Kandy-Ella-Tissa(Yala National Park)-Mirissa-Colombo.

  Nous avons effectué 3 tronçons en train. Colombo-Kandy, Kandy-Ella et Matara(près de Mirissa)-Colombo.

  KANDY-ELLA, un voyage de 6h. Un parcours étonnant. Le chemin de fer traverse la région montagneuse offrant de superbes panoramas. La voie ferrée longe les montagnes en passant de la forêt, aux plantations de thé, qui font la renommée mondiale du pays, le tout surplombant de belles vallées. Entre ciel bleu dans les vallées ou le long des coteaux et brume en altitude. Des vendeurs de cacahuètes aux épices et de friture se glissent entre les passagers, qui doivent rester debout faute de places assises, pour proposer leurs en-cas. Un cornet en papier journal en échange de quelques roupies. Pendant ce temps les gauchers jouaient aux chaises musicales, en attendant d’être entassés sur la banquette bleue tant prisée dans ces trains. Un parcours somme toute mémorable puisque Damien et moi avons été séparé pendant 1h avec chacun un enfant sans savoir ou l’autre se trouvait dans le train ni même s’il était bien dedans. Le contrôleur ne m’a pas fait descendre du train, je n’avais aucun papier, pas de ticket de train (dans la poche de Damien), pas de sous, pas téléphone, ni la connaissance du numéro de Damien, pas d’eau et pas le pique-nique, juste une valise, ma Chloé et mon sourire pour rire jaune. Ha j’oubliais j’avais l’ipad, mais pas de clé 3G ni 5G pour envoyer un SOS. Nous ne pouvions pas avancer pour explorer les autres wagons. Trop bondé. Quelle joie quand j’ai vu au loin la tête de Damien dépasser celles des indiens, ils ne sont pas grands… Nos voisins aussi étaient ravis de voir la famille presque recomposée. Quentin avait été laissé à des indiens pendant que Damien explorait les wagons… Il discutait avec une dame tranquillement pendant ce temps!

sri lanka11train Kandy-Ella01train Kandy-Ella04train Kandy-Ella06train Kandy-Ella03train Kandy-Ella02train Kandy-Ella05train Kandy-Ella14train Kandy-Ella07train Kandy-Ella08train Kandy-Ella09train Kandy-Ella10train Kandy-Ella11train Kandy-Ella13train Kandy-Ella15train Kandy-Ella16

  Damien a toujours de bonne idée mais en pratique ça ne marche pas toujours. Suite à notre première expérience Colombo-Kandy, avec un train surchargé où il a fallu jouer des coudes pour rentrer et se trouver une banquette pour nous 4, Damien a mis une stratégie en place. Le train est affiché quai n°3, une seule voie, un quai de chaque côté, des portes de chaque côté où on peut descendre et monter. “Sandrine, attend avec Chloé sur le quai de droite et moi sur celui de gauche.” Damien a 2 tickets entiers et un déchiré en deux pour les enfants(soit 2 adultes et 2 kids) en 2nde classe. “Dès que le train arrive vous montez, et vous vous asseyez si vous le pouvez. Ca va le faire ma chérie! _ Pas de souci” que je lui réponds.

  Le train arrive en gare, je ne vois plus Damien qui est de l’autre côté du wagon. Chloé me fait remarquer que face à nous c’est la 3ème classe. Damien n’avait pas anticipé ça. On fait quoi maintenant ? Je rentre ici ou on remonte le train, Damien va-t-il faire pareil? Je monte dans le premier 2nde classe, bien sûr plus de place, c’est le wagon restaurant sans rien à manger. Je pose la valise sur le sol, dans un coin et installe Chloé dessus. Je descends sur le quai où était Damien il y a 30s mais aucun tee-shirt rouge. Je tente avec mon sac sur le dos de me frayer un ‘sentier’ entre les gens debout entre les banquettes mais pas moyen d’avancer. Je reviens au QG. Damien était forcément monté dans ce train. On finira par se trouver, je sais où je dois descendre, ELLA. Mais ils n’annoncent pas les gares! Au fait il a les tickets, les sous, j’ai pas de téléphone et je ne connais pas son numéro. Mais j’ai l’ipad que me dit Chloé. On pourra regarder des films, chouette!!  De son côté Damien s’est posé à l’entrée du wagon de tête des 2nde classes et descendit sur le quai pour essayer de me voir, de l’autre côté… Un coup de sifflet et le train est parti. Il y a eu des échanges avec des chinois qui s’inquiétaient de ne pas voir mon mari. L’ancienne voulait que son fils aille trouver Damien, mais il ne l’avait jamais vu!!! Ils me prêtèrent leur téléphone, mais sans le numéro c’est un peu compliqué. Là ils hallucinaient.

Mais tout fini bien, Damien a réussi à remonter toutes les allées en faisant des coudes, on s’est enlacé, tout le monde a applaudi, le train arrivait à une gare, tout le monde dansait dans le train, sur le train, sur le quai, il y avait la musique bollywoodienne à fond, des pétales qui tombaient du ciel, ça tournait dans tous les sens, les hommes d’un côté, les femmes de l’autre… Tout qui finit bien comme dans les films bollywood…